L’ENSEIGNEMENT DE L’HISTOIRE DE LA SHOAH, NOUVEAU TABOU ? LE CAS DE L’AFRIQUE DU NORD ET DES BANLIEUES FRANÇAISES

lun
15
Nov2021

PANEL

14 H

Hybride: Centre Culturel Marocain Dar Al Maghrib

10 $


INSCRIVEZ-VOUS MAINTENANT

 

Georges Bensoussan, né au Maroc, est un historien français spécialiste d'histoire culturelle de l'Europe des 19ème et 20ème siècle et, en particulier, des mondes juifs. Ses travaux sont notamment consacrés à l'antisémitisme, à la Shoah, au sionisme et aux articulations entre Histoire et mémoire. Il est rédacteur en chef de la Revue d'histoire de la Shoah et responsable éditorial au Mémorial de la Shoah (Paris).

Driss Khrouz, économiste, ancien directeur de la Bibliothèque nationale du royaume du Maroc, Driss Khrouz a fait bien du chemin avant de prendre la tête du festival des musiques sacrées. Après 13 ans de loyaux services au sein de la BNRM, cet économiste de formation est à la retraite...mais pas au chômage. Il occupe depuis juillet 2017 le poste de directeur général de la fondation Esprit de Fès et du Festival des musiques sacrées de cette ville ancestrale.

Abdelhamid Larguèche est historien et professeur à l’Université de la Manouba et à la Faculté de Tunis. Il s'intéresse à la vie des minorités en Tunisie, parmi lesquelles, celle de la communauté juive. Il est l’auteur de documentaires tels que « Les juifs des protectorats d’Afrique du Nord d’une guerre à l’autre 1919-1945 » et « Les juifs du Maghreb de l’époque coloniale à nos jours, histoire, mémoire et écritures du passé »

Mohammed Hatimi est professeur d’enseignement supérieur à l’université de Fès. Il est spécialiste des thématiques liées à la présence juive au Maroc et en terre d’islam. Il s’est également penché sur les biographies de personnalités juives marocaines de toutes tendances telles que celles d’André Azoulaysa fille Audrey et également celles d’opposants juifs marocains comme Abraham Serfaty et Edmond Amram Elmaleh.

 

Les commentaires sont fermés.